Bulletin de rentrée / Novembre 2020

Bulletin de rentrée / Novembre 2020

Cette année a été marquée pour tous par la pandémie liée à l’apparition du coronavirus. La crise sanitaire a limité considérablement l’activité de notre association au printemps 2020, du fait du confinement de la population. La fermeture des écoles et donc par là-même un arrêt des missions en raison de l’impossibilité de se déplacer librement ont modifié notre manière d’exercer.
Ceci étant, seul, l’établissement Galipiote, qui accueille les Mineurs Non Accompagnés, a sollicité notre aide pour un suivi à distance du soutien en alphabétisation et de la pratique de la langue française, grâce à la possibilité donnée par la Direction de l’ADP, en équipant la structure de liaisons internet performantes. Cela a permis à 7 nouveaux bénévoles d’intervenir de cette manière. Après le 11 mai, quelques autres reprises ont eu lieu, modestement, compte tenu des restrictions sanitaires.

Malgré ces difficultés, sur l’année scolaire 2019-2020, nous avons pu mener à bien 62 missions, réparties de la façon suivante
– 17 enfants de 6 à 12 ans (aide aux devoirs, lecture, méthodologie)
– 10 jeunes de 13 à 15 ans (collégiens, aide en maths, français)
– 35 jeunes de 16 à 18 ans (Disciplines scientifiques pour des élèves de 1ère et futurs bacheliers, CAP, BEP, alphabétisation et apprentissage de la langue française).
La rentrée de septembre 2020 a du s’adapter à la réglementation des gestes barrière, ce qui est parfaitement normal et justifié, et a considérablement réduit le potentiel des bénévoles intervenants. Ceci étant, de nouvelles personnes ont souhaité réagir à la problématique du soutien scolaire pour ces enfants et jeunes placés et ont proposé généreusement leurs services. En cette fin d’année, nous pouvons compter sur une vingtaine de personnes actives dispensant une mission d’aide.
Nous pouvons nous féliciter de la qualité de nos intervenants. Certains sont issus de l’enseignement secondaire, voire universitaire, d’autres sont encore étudiants (niveau licence ou master), et enfin certains autres appartiennent au monde de l’entreprise, et au monde technique (techniciens supérieurs, ingénieurs).
On note que le nombre de nos partenariats augmente régulièrement d’une année sur l’autre.
A ce jour, 35 enfants et jeunes bénéficient d’une aide scolaire apportées par nos bénévoles qualifiés.
Je terminerai par cette information non négligeable : ASCO Provence bénéficie d’un local propre à elle, proposé en location par l’Association des Dames de la Providence. Cet espace permettra des échanges plus riches entre les bénévoles et responsables d’établissements, avec l’espoir d’une rapide fin de cette crise sanitaire.

​​​​​​​​​Marseille, le 23/11/2020
La présidente, Eliane BICHOT